Ping musical, Quieter than Silence – Mehdi Aminian & Mohamad Zatari

L'homme aux trois lettres m'a quelque peu mis dans une profonde m**de avec son album sorti du fin fond d'un département où deux rivières se côtoient sans jamais se voir.

Encore un bon album bien entendu, singulier même tant il surprend. La voix de Tony Hymas est surprenante, difficile à appréhender au début puis, au fil des minutes, la magie opère. L'instru est bien travaillé, mélangeant subtilement la tradition des peuples amérindiens et les codes de notre époque. Une bien belle écoute.

Il fallait alors trouver quelque chose à renvoyer aux oreilles du vieux jnb, toujours plus avides de sons, en pleine fringale musicale.

Bon, bon, bon. Mon pépère, là, il va falloir réfléchir. J'ai bien un sublime album de cor de chasse où les gars jouent aussi bien qu'ils sont torchés. Un bijou de musicalité, venant te chatouiller les oreilles comme aucune autre forme de musique(?) peut le faire. J'ai également un bel album sans aucun son (bon c'est vrai, je ne l'ai pas mais, cela existe et le groupe avait à l'origine produit cela pour le balancer sur les plateformes de streaming afin de récolter de l'argent. Écouter du silence en boucle, ça rapporte de nos jours.)

Et, puisqu'on est dans la musique non occidentale, je ne peux m'empêcher de partir vers l'Orient. Étant encore dans une phase de découverte je n'ai que peu de cordes à mon arc mais, je vais quand même tenter d'offrir l'album Quieter Than Silence de Mehdi Aminian & Mohamad Zatari.

Que puis je dire de plus, à part s'installer confortablement, fermer les yeux et se laisser happer par ce petit rien que nous n'avons pas, nous les érudits occidentaux, dans notre conception musicale.

https://www.youtube.com/embed/tlJJZrriAVI

Et en bonus ce live (avec un santoor) : https://www.youtube.com/embed/Jg78tc5bWas

Bonne(s) écoute(s).