L’écosystème Android est riche, très riche même. Si l’on souhaite bidouiller un peu il est possible sur la plupart des terminaux de se passer des ROMS (versions du système installées) de bases des constructeurs pour migrer vers celles construites par la communauté. Et ça ne s’arrête pas là, il est possible de faire bien plus.

Les ROMS communautaires viennent enrichir l’expérience Android en apportant des fonctionnalités supplémentaires et en se débarrassant des applications des fabricants. Il y en a pour tous les goûts, que ce soit une ROM quasi-pure comme Lineage, légères et enrichies comme AospExtended ou Darkness Redefined ou encore très complètes comme Resurrection Remix et Aokp.
Notons également que ces ROMS sont plus fréquemment mises à jour et ainsi les failles sont plus rapidement colmatées.

Magisk est un outil qui vient se superposer à votre OS en apportant plusieurs fonctionnalités.
La première fonctionnalité n’est pas des moindres, car il s’agit tout simplement du root.
Le root c’est obtenir le contrôle total sur les fichiers présents sur votre smartphone, même ceux gérant le système. Autant dire que l’outil est à double-tranchant.

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Magisk s’installe simplement en flashant un fichier zip par le biais d’une recovery comme TWRP. Il arrive cependant que Magisk ne fonctionne pas sur un appareil (comme ma tablette HP Touchpad par exemple).
L’outil se veut system-less c’est-à-dire que même quand vous mettrez à jour votre ROM, Magisk sera toujours présent, nul besoin de le reflasher à chaque MAJ.

Pour l’installer facilement je vous conseille de télécharger l’application magisk Manager sur le Play Store ou sur F-Droid (après avoir ajouter le dépôt IzzyonDroid). L’application vérifie si votre appareil utilise Magisk, vérifie l’activation du root et permet d’installer des modules. Si Magisk n’est pas détecté il est possible de télécharger directement le fichier zip et de redémarrer en recovery pour le flasher.

Magisk propose également d’installer des modules par le biais de son application. Ces modules ne sont pas très nombreux pour le moment, et certains ne fonctionnent pas encore sur tous les smartphones mais, il en existe quelques-uns qui valent le coup d’œil.

Terminal Emulator Debloater permet de supprimer les applications superflues présentes de base sur les ROMS. Par exemple je ne veux pas utiliser l’application E-Mail d’Android, ou je ne souhaite pas avoir le service d’impression tournant en arrière-plan. Le module permet, en passant par un invité de commande sur le téléphone (Terminal local), de désinstaller les applications présentes dans /system/apps/ et /system/priv-apps. On fait donc le ménage simplement.

Unified Hosts Adblock est un incontournable, comme avec les navigateurs web sur le PC il installe un bloqueur de publicité en utilisant le fichier hosts du téléphone. L’outil se lance avec la commande hosts dans un terminal et ensuite il nous est demandé quel type de bloqueur nous souhaitons utiliser. Il est proposé de bloquer les publicités puis de rajouter des règles de blocages pour les sites de jeux en ligne (gambling), les fakenews (Je n’ai pas poussé le sujet mais je suis curieux de savoir comment il détermine cela.) et le porno. Il suffit ensuite de rentrer les lettres correspondantes à ses options et les fichiers hosts se téléchargent tous seuls et sont directement opérationnels.

Le root est une fonction importante si l’on souhaite pousser un peu plus loin l’utilisation de son téléphone. Elle ne sert pas qu’à de simples outils comme Magisk, certaines applications l’utilisent pour avoir accès à l’ensemble de votre téléphone pour notamment faire des sauvegardes, modifier des configurations systèmes pour essayer d’augmenter la durée de vie de votre batterie, accélérer le processeur pour améliorer les performances, installer un système alternatif de gestion du son pour obtenir quelque-chose de moins terne.

Bref il est possible de faire un paquet de chose, sans oublier bien sûr que les fonctions premières resteront inchangées : Téléphoner et envoyer des messages.