La musique au casque, DT770 80ohms

J’aurais très bien pu appeler ce billet « Du bon matos pour du bon son » mais non. Pour moi la musique se dévoile pleinement au casque, coupé de l’environnement extérieur. De plus madame n’aime pas trop le fort volume dans la maison alors autant en profiter pour se prendre du bon matériel …

Going Static, Hugo et la gestion d'images

Avec sa version 0.32 le générateur de site statique Hugo n’en finit plus d’évoluer et intègre désormais des outils pour manipuler les images à la génération.

Captain American, toucher à une icône populaire

En tant que grand lecteur de comics j’apprécie tout particulièrement lire des histoires de super-héros. Tout le monde en connaît au moins un, qu’il provienne de Marvel ou DC ils sont entrés dans la culture populaire. Et comme tout symbole il y a toujours un vent qui se lève lorsqu’un auteur décide de chambouler un peu le statu-quo.
Est-ce un mal ?

S'organiser avec Todo.txt

Parfois organiser les tâches peut sembler compliquer, voir même impossible. Il y a des moments où les idées de trucs à faire jaillissent d’on ne sait où et finissent par s’oublier avec le temps. Pour remédier à cela j’utilise un petit utilitaire appelé todo.txt.

Trouver son chez-soi linuxien

La fragmentation du monde linuxien est un marronnier qui, un peu comme un bon sujet du journal de midi à la télé, revient régulièrement sur le devant de la scène. Loin d’être un problème je pense que cette fragmentation représente au contraire une force, voir même la force de Linux.
Pouvoir offrir un OS avec une ligne directrice, un OS adapté à une certaine tranche d’utilisateurs avec des besoins spécifiques, ce n’est pas fait par hasard et c’est une chance.

Tous le monde sera d’accord sur un point, Linux reste minoritaire en utilisation desktop mais il n’empêche que son écosystème est bien vivant. Ainsi on voit l’évolution d’un OS alternatif qui a su se bonifier avec le temps. Linux c’est une philosophie, une possibilité donnée à l’utilisateur pour prendre en main son système, qui n’a et n’aura jamais pour but premier de conquérir le monde. Est-ce un mal ? Si l’on prend les grandes distributions on remarque tous de suite leurs différences et le public qu’elle pourrait vouloir viser :